Appel à l’aide : déchiffrer un cartouche

Dans le billet du 6 janvier 2010, nous appelions l’attention sur une tapisserie de Tournai composée de trois fragments dont un d’origine inconnue.

L’un des fragments provient d’une tapisserie dont le cartouche n’a pas encore pu être déchiffré. Merci à ceux qui pourraient apporter une aide à l’étudiante qui travaille sur ce sujet.

Pour voir ce cartouche en grand format, merci de cliquer sur la miniature ci-dessous.Tapisserie_Charlemagne_cartouche


Publié par

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

5 réflexions au sujet de « Appel à l’aide : déchiffrer un cartouche »

  1. « Quarate chevalliers veilhes taroit le roi depues solit […] sai travillier ne […] eu guere son de lui
    Lors saint Jacques vint et lui dist quil allast ou paiis isSpainoys et quil […] les Scrist ou impio ».

    Bonjour.

    Désolé mais la photo n’est pas trop bonne pour certains mots et je n’arrive pas à tout déchriffer.
    Bien à vous

    Mario Congiu

    1. Merci beaucoup ; mais que veut dire « taroit » ? votre  » les Scrist » pourrait être « Ies Christ » = Jésus Christ ?

      1. Bonjour,

        désolé pour le retard mais je pensais recevoir une réponse à mon adresse (courriel).

        Taroit : avec respect
        « Ies » c’est bien le raccourci pour IESUS.(Les mots étaient racourcis aussi sur les pierres même chez les romains).

        Saint Jacques serait celui de Compostelle qui veut révéler le Christ aux impies.

        Bien à vous

        Congiu Mario

  2. Bonjour Madame Michel.

    J’ai aussi fouillé et je n’ai rien trouvé à part votre site qui parle de cette tapisserie.
    Mais j’ai découvert un document en rapport avec elle.
    Le texte est une mauvaise traduction d’une chronique du « Pseudo Turpin » et
    le professeur de l’IRHT qui a transmis la traduction approximative était identique à ce texte, mais déjà proche de la bonne traduction.

    Alors, voici avec preuves à l’appui le déchiffrage partiel malheureusement il me manque un mot.

    J’ai converti votre photo avec le programme « Photo Paint 10 », et ensuite j’ai décomposé l’image en mode RVB. J’ai un très bon écran Philips 22’’.
    J’ai remarqué que j’obtenais un meilleur contraste avec le filtre vert. C’est ce qui m’a permis de reconnaître à coup sûr les lettres. Il ne restait plus qu’à faire de petits agrandissements et là quelle merveille on arrive à voir la finesse des lettres sur la tapisserie. Après un petit temps d’adaptation, car il y a de petites taches qui parasitent la lecture. Je vous invite donc à vérifier par vous-même ; en vous envoyant la photo par courriel

    Texte original

    quarate chevalliers veilhier
    faizoit le roi depries solit

    plus ne passoit soi travillier
    ne prendre en guerre son de lit

    lors saint Iaques vint et lui dist
    quil allast ou paiis despainoys

    et que St Sener les Sezise
    ou – – eu dheur Estraingne

    Explications

    quarate chevalliers veilhier

    -petite barre au dessus du ‘a’ de « quarate » -> quarante

    faizoit le roi depries solit

    -depries est conjugué à la troisième personne et vient de « DEPRIER »: supplier, implorer
    -petite barre au dessus du o –> son lit

    plus ne passoit soi travillier

    -travillier: tourmenter

    ne prendre en guerre son de lit

    – « de lit » coupé en deux qui peut s’écrire « delict »: plaisir, délice

    lors saint Iaques vint et lui dist

    quil allast ou paiis despainoys

    -Aller est au subjonctif imparfait ; saint Jacques lui donne l’ordre d’envahir l’Espagne
    -C’est pas « despaingne » comme dans l’ancienne traduction regarder en zoomant on voit bien « despainoys » comme on dirait « francoys »

    et que St Sener les Sezise

    -Ici, c’était plus difficile; parce que le pronom « que » est collé à « St » abréviation de « Saint »
    -Sener se traduit par seigneur.
    -Sezise est proche de sezire : »arrêter quelqu’un » ou appréhender

    ou – – eu dheur Estraingne

    -le mot après « ou » est illisible, je n’arrive pas à le lire. Peut-être qu’il commence par DE avec la lettre E collée sur le D qui serait déformé …

    -« dheur » se traduit par bonheur, (c’est bien un H) et « estraingne » par étrange.

    Analyse

    C’est probablement tiré d’un texte original car il n’a pas subit de « rajeunissement »
    Les pieds ne sont pas toujours en concordance et on sent que ces vers étaient écrits pour être chantés, plus que pour être déclamés. Cela explique aussi pourquoi « De lit » est coupé

    On retrouve cette assonance dans des mots bien choisis et bien placés. Dans la première partie le son « oi » revient 5 X (sans jeu de mot). Et on trouve les rimes alternées en « er » et en « it ». Ceci explique pourquoi « chevaliers et veilher » sont proches et pourquoi « solit » se retrouve à la fin. De même « faizoit et roi ».

    Les « rajeunisseurs » ont en autre corrigé une grande partie de la chanson de Roland et ont de ce fait ajusté les pieds et les rimes, sans se soucier le moins du monde de l’œuvre originale.
    Un effet de mode , comme aujourd’hui, certains artistes reprennent des chansons à succès.

    Parce que les temps changeaient et les nobles recevaient plus d’instruction ; on leurs apprenait la lecture; alors que le Grand Charles ne savait pas lire.

    Ce texte faisait office de propagande (à mon humble avis) et préparait sûrement les croisades.
    Car comment Charlemagne aurait-il pu ne pas vaincre, avec saint Jacques le majeur à ses côtés.
    La mission était divine et les sarrasins n’avaient qu’à bien se tenir. A cette époque un songe était un message beaucoup plus important que notre civilisation moderne a étouffé.

    Traduction

    Le roi implore et fait veiller son lit

    par quarante chevalliers

    Sa tourmente ne passait plus

    Ni prendre son plaisir à la guerre

    Alors saint Jacques vint et lui dit

    Qu’il allât au pays des espagnols

    Et que le Saint Seigneur les arrête

    Au — en étrange heure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.