Négociation d’une relique à Compostelle en 1056

Liège, reliquaire du bras de saint Jacques, détailUne étude effectuée par Sébastien de Valeriola dans le cadre d’un master en histoire à l’Université catholique de Louvain, sous la direction de Baudouin Van den Abeele présente l’histoire de la négociation d’une relique de saint Jacques .
En 1056, un groupe de Liégeois accomplit un pèlerinage à Compostelle. Mené par Herman, comte de Grez, il inclut des moines de l’abbaye Saint-Jacques de Liège, dont Robert, qui plus tard sera élu abbé de cette communauté. Les ecclésiastiques ont une idée derrière la tête : ramener des reliques du saint à leur monastère. Les pèlerins se rendent donc au tombeau de l’apôtre, et présentent leur requête au roi de Galice, qui y répond favorablement. Quelques décennies plus tard, un auteur, sans doute un moine de Saint-Jacques, couche par écrit une relation du voyage. Le texte original ne nous est pas parvenu, mais le chroniqueur Gilles d’Orval l’intègre heureusement dans ses Gesta episcoporum Leodiensium, rédigés à la fin de la première moitié du XIIIe siècle. Ce récit constitue une source très précieuse, notamment parce que le voyage se déroule très tôt dans l’histoire du pèlerinage galicien, avant que la légende de Compostelle ne soit complètement établie.

L’étude a été publiée par la revue électronique SaintJacquesInfo, sous le titre  » Un pèlerinage à Compostelle au milieu du XIe siècle « . Elle est complétée par une Annexe donnant le texte latin et proposant deux traductions .

Elle a fait l’objet de l’article Des Liégeois à Compostelle au-XIe siècle sur le site de la Fondation David Parou Saint-Jacques.

Denise Péricard-Méa

Docteur en histoire, spécialiste des cultes à saint Jacques et de Compostelle. Chercheur associé au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LAMOP), CNRS/Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Fondatrice et responsable scientifique de la Fondation David Parou Saint-Jacques, association privée de recherche sur les pèlerinages en Europe.

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook

Qui est le  » personnage énigmatique  » de l’enfeu n°4 de l’hôtel des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem ?

L’Ordre militaire Saint-Jean de Jérusalem s’installa à Toulouse au début du XIIe siècle dans un prieuré qui, dès la fin de ce même siècle, fut doté d’une église, d’un cloître, d’un établissement hospitalier et d’un cimetière. Des sondages archéologiques effectués au tournant des années 2000 ont permis de retrouver quatre enfeus. L’enfeu n° 4 est orné de la représentation d’un personnage qualifié de  » personnage énigmatique  »  qui fait le pendant d’une représentation de saint Jacques le Majeur.

Denise Péricard-Méa, docteur en histoire, spécialiste des cultes à saint Jacques*, a proposé une solution à cette énigme sur le site par un article qui  a été momentanément simplifié car la publication des  photographies prises lors de la visite de ce monument n’a pas encore été formellement autorisée. Les dispositions sont prises pour que ses conclusions soient publiées prochainement.

* voir la publication de sa thèse Compostelle et cultes de saint Jacques au Moyen Age aux PUF en 2010 et ses nombreuses publications ici.

LivresFERPEL_copieEcran_oct2013W

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Une bouteille à la mer …

Qui nous aidera à retrouver ce tableau ?

Une historienne de l’art de l’université de Louvain nous a adressé cette image trouvée sur Internet par la conservatrice d’un musée d’Utrecht, sans mention de localisation ni référence. Il semble s’agir d’un ex-voto, suite à une mutinerie sur un navire transportant une noble dame, heureusement terminée grâce à une intervention de saint Jacques..

Un miracle de saint Jacques
Une dame sauvée d'une mutinerie.

Le cartouche permet de comprendre le tableau

Cartouche du tableau indiquant la date de 1618

Bernard Gicquel a transcrit et traduit ce cartouche. Voici son interprétation  :

La transcription ci-dessous n’est que modérément satisfaisante. Je ne trouve pas dans les polices la lettre qui correspond exactement au «sz» allemand et que je rends ici par un S. D’autre part, il y a vraisemblablement un trait au dessus du «m» de «himelS» pour marquer le redoublement.

Maria da sie An[no] 1618, an dem Fest des heiligen Jacobi sich auf dem meer befunden hat durch anruffung dieseS heyligen ApostelS alS ihren sonderbahren Patron ein gefährlichen aufruhr so in dem Schiff entstanden, mit aller verwunderung gestanden wornach sie bethendt, daS sie niemahlen einige gnad durch die fürbit dieses grossen himelS Fürsten vor Gott begehrt die sie nit erhalten.

Comme Maria se trouvait en mer en l’année 1618 lors de la fête de saint Jacques, par l’invocation de ce saint apôtre comme son protecteur particulier, une dangereuse mutinerie qui avait eu lieu dans le bateau s’apaisa à la stupéfaction générale après qu’elle eut prié, [rappelant]  qu’elle n’avait jamais demandé quelque grâce de Dieu par l’intercession de ce grand prince du ciel qu’elle ne l’eût obtenue.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Qui a rencontré le Matamore ?

Le Matamore dans la cathédrale de Compostelle
Les Maures y sont en permanence cachés par des fleurs

L’apôtre Jacques le Majeur, vénéré à Compostelle est souvent représenté en chevalier pourfendant des Maures de son épée. La représentation la plus célèbre se trouve dans le transept nord de la cathédrale de Compostelle. Cette représentation et le rôle légendaire qu’il aurait joué dans plusieurs batailles lui ont valu le surnom de Matamore (de mata mauros, tueur de Maures).
La Fondation recherche des personnes dont les recherches (historiques, littéraires ou philologiques) auraient rencontré cette dénomination afin de déterminer son origine la plus ancienne.
Elle remercie d’avance les contributeurs.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Dante, saint Jacques et Compostelle

A quelques reprises dans ses oeuvres Dante a évoqué saint Jacques et les pèlerins.

Dans Vita Nuova, Dante, après avoir croisé des pèlerins allant à Rome, sans oser leur parler de Béatrice, en donne une définition. Sortie de son contexte, une phrase du passage qu’il leur consacre  est souvent utilisée pour montrer la prééminence de Compostelle. Dante en effet a écrit : « Au sens étroit on n’entend par pèlerin que celui qui va vers la maison de saint Jacques ou en revient « . En dehors de toute analyse de la pensée de Dante sur ce sujet beaucoup y voient aujourd’hui une preuve de l’importance de Compostelle.

Dans son exil, il s’est identifié au pèlerin qui reste à jamais un étranger mais qui est porteur d’espoir. Espérance pèlerine que saint Jacques lui-même semble reconnaître quand il interroge le poète : « Et vif gré te saurai si tu me contes le bien que te promet ton espérance ».

Denise Péricard-Méa a relevé  les principaux passages de l’oeuvre de Dante dans lesquels le poète évoque saint Jacques ou les pèlerins. Que peuvent-ils apprendre sur le pèlerinage médiéval et Saint-Jacques de Galice ? En quoi la figure de saint Jacques le Majeur et l’Epître de Jacques, qui à son époque était encore attribuée au Majeur, ont-elles pu inspirer le poète ? A quelles autres influences les rattacher ?  Quelle place ont-ils tenue dans sa pensée et son inspiration ? Quel sens donner à ces mentions ?

Les questions sont ouvertes. Les spécialistes de Dante qui pourraient aider la Fondation à répondre à ces questions seraient les bienvenu(e)s.

Voir les extraits relevés dans l’oeuvre de Dante concernant saint Jacques et les pèlerins.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Les corps de saint Jacques, le corps des pèlerins

C’est le thème du colloque que la Fondation organise dans le cadre des Rendez-vous de l’histoire à Blois, le samedi 10 octobre de 9h à 13h.

La Fondation invite au débat tous ceux qui s’intéressent au pèlerinage à Compostelle dans son histoire et ses légendes et dans sa contemporanéité, en particulier dans sa dimension thérapeutique. Quoi de meilleur qu’une longue route pour approcher de l’idéal Mens sana in corpore sano ?

Voir le programme et les intervenants

Une rencontre pluridisciplinaire autour du corps dans tous ses états selon le thème de ces Rendez-vous.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

saint Jacques sur une affiche publicitaire

Un sujet rarissime :
saint Jacques sur une affiche publicitaire

Trouvée par un collectionneur-pèlerin chez un libraire d’ancien à Orléans, cette estampe n’est pas une image pieuse car elle utilise saint Jacques dans un but manifestement commercial.

Image retrouvée et imprimée par Jean-Jacques
Sergent, pèlerin, typographe éditeur à Cléry-Saint-André. Voir son site.

Pour commander cette image, tirage limité sur velin,  nous contacter

Nous sommes intéressés par images similaires, merci à ceux qui nous en feront connaître.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Les légendes de saint Jacques et Roland

Les légendes sont un sujet largement délaissé, et, de fait, elles occupent une place à part. Ce ne sont ni des textes historiques dont on cherche à dégager la vérité, ni des textes littéraires qui séduisent par leur beauté. Ce sont des fictions intéressées qui visent à façonner des mentalités, à implanter des convictions propres à induire les comportements souhaités par la communauté à laquelle appartient le rédacteur. Le rapprochement des noms de saint Jacques et de Roland est bien fait pour surprendre, tant l’esprit analytique sépare rigoureusement, et à juste titre, la dévotion pèlerine au saint vénéré à Compostelle et les connaissances historiques relatives au héros de Roncevaux. Mais justement, lorsqu’on les replace l’un et l’autre sous le signe de la légende, on constate que les deux domaines sont moins étrangers l’un à l’autre qu’il y paraît d’abord, qu’ils entretiennent au moins un rapport de contiguïté et qu’ils sont par là en mesure de s’éclairer mutuellement.
Bernard Gicquel, professeur honoraire de l’université du Maine illustre ce point de vue par une comparaison des deux légendes.

Les visiteurs qui souhaiteraient exposer leurs sentiments et leurs idées sur ce sujet ou, s’ils en ont la compétence, coopérer à sa mise en valeur sont priés de bien vouloir laisser un commentaire.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

saint Jacques-de-Compostelle ?

Depuis le IXe siècle un tombeau découvert mystérieusement est vénéré en Galice. Il a fait la réputation de Compostelle au point que beaucoup croient qu’il existe un saint Jacques-de-Compostelle comme il y a un François-d’Assise ou une Thérèse-de-Lisieux. C’est faux, saint Jacques est un Galiléen, pas un Galicien. Mais Compostelle a réussi à le faire sien grâce à des siècles d’un marketing réussi.

La Fondation David Parou Saint-Jacques s’efforce d’en comprendre les raisons et les mécanismes, du Moyen Age à nos jours et d’en mesurer les conséquences. La plus visible d’entre elles est un flux de pèlerins de plus en plus nombreux vers Compostelle sur des chemins dont quatre sont présentés comme « historiques ». L’étude de ce phénomène compostellan contemporain ouvre plusieurs champs de recherche que la Fondation a entrepris d’explorer.

Ce blog est une invitation à tous ceux qui « croisent saint Jacques ou des pèlerins » à partager leurs réflexions ou leurs recherches.

Denise Péricard-Méa

Denise Péricard-Méa

Docteur en histoire, spécialiste des cultes à saint Jacques et de Compostelle. Chercheur associé au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LAMOP), CNRS/Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Fondatrice et responsable scientifique de la Fondation David Parou Saint-Jacques, association privée de recherche sur les pèlerinages en Europe.

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook