Compostelle utile pour l’enseignement de l’histoire

Une analyse de la thèse de Denise Péricard-Méa
* Grâce à une problématique novatrice et de nouvelles sources, l’auteur révise certains poncifs (les « chemins de Saint-Jacques », le fonctionnement des confréries, etc.), permettant ainsi à saint Jacques et surtout à Compostelle de retrouver toute leur place dans le système de valeur et de pensée façonné par les hommes du Moyen Âge.
* La « déconstruction » de Compostelle — qui ne fut pas une réalité médiévale — constitue un outil utile pour présenter certains aspects des pratiques sociales et religieuses de notre époque.
Voir l’avis de l’Institut Européen en Sciences des Religions

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Un encouragement qui vient de Compostelle

L’énorme quantité de publications sur le thème jacquaire n’est pas satisfaisante.
Elle est enfermée dans un cercle vicieux et elle n’a pas su éviter bien des défauts :
très peu de rigueur dans la critique des sources,
mélange de croyances religieuses, d’absence de méthode
et de manipulation des données historiques.

Ofelia Rey-Castelao, professeur à l’Université de Santiago.

Cette épigraphe est empruntée à l’ouvrage Los mitos del Apostol Santiago, publié avec le concours du Consorcio de Santiago et présenté à Compostelle en décembre 2006. Ce livre jette un regard nouveau sur le pèlerinage à Compostelle en présentant les nombreux mythes qui courent à son sujet. Elle justifierait à elle seule le projet de la  Fondation David Parou Saint-Jacques :  ouvrir des échanges avec tous les chercheurs et les esprits curieux et contribuer à faire évoluer la situation décrite par Olivia Rey-Castelao. Les chercheurs de la Fondation ont l’ambition de rompre le cercle vicieux des idées reçues, des postulats jamais vérifiés, des idéologies sournoises et de la mauvaise foi de tous ceux dont l’intérêt politique, économique voire religieux passe avant la qualité de l’information donnée au public et parfois même avant la rigueur de la recherche scientifique.

Ce faisant, elle reconnaît l’immense valeur de l’expérience pèlerine et le témoignage de foi qu’ont donné les millions de pèlerins qui, loin d’aller tous à Compostelle, ont sillonné les routes médiévales vers de nombreux sanctuaires. Elle souhaite leur offrir un cadre plus rigoureux.

Voir l’article d’Ofelia Rey-Castelao sur la revue SaintJacquesInfo.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Fulgence Meunier, (1857-1929)

Frère Fulgence Meunier
Frère Fulgence Meunier

Un adhérent de la Fondation vient de retrouver le carnet de pèlerin tenu par Fulgence Meunier du 8 juillet 1886 au 13 septembre 1887. Ce carnet comprend son pèlerinage à Compostelle d’avril à septembre 1987. Revenu malade de Terre Sainte où il était allé à pied, avec le Ve pèlerinage de pénitence, au début 1886, il avait fait le voeu d’aller à Compostelle en cas de guérison.

Ce carnet comprend les attestations dont a bénéficié le pèlerin et les certificats de passage à ses différentes étapes.

Ce carnet d’un des rares pèlerins connus du XIXe va apporter des renseignements sur son itinéraire et sur les nombreux sanctuaires où il s’est arrêté  ainsi que sur les personnes qu’il a rencontrées et la conception du pèlerinage dans l’Eglise en France et en Espagne à la fin du XIXe.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Un pèlerinage à Compostelle en 1883

En juillet 1883 une trentaine de Pères Assomptionnistes, alors exilés à El Burgo de Osma depuis les décrets des 29 et 30 mars 1880, ont fait un pèlerinage à Compostelle.
Cette information trouvée dans la revue Signes est intéressante  pour l’histoire du pèlerinage au XIXe siècle. Rappelons qu’à cette date la découverte du corps de saint Jacques faite en 1879 n’avait pas encore été reconnue officiellement par le Vatican. Mais les Assomptionnistes étaient sans doute bien informés. Pour le moment seuls quelques extraits du journal de ce voyage ont été retrouvés.  A cette occasion, les premiers numéros du journal La Croix ont été présentés au tombeau de l’apôtre. C’est pour le moment le seul témoignage d’un pèlerinage d’un groupe français au XIXe siècle. Ils avaient été précédés 20 ans auparavant par l’abbé Pardiac.

Toute autre information sur des pèlerinages à Compostelle au XIXe siècle sera la bienvenue.
En savoir plus sur ce pèlerinage

Denise Péricard-Méa

Docteur en histoire, spécialiste des cultes à saint Jacques et de Compostelle. Chercheur associé au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LAMOP), CNRS/Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Fondatrice et responsable scientifique de la Fondation David Parou Saint-Jacques, association privée de recherche sur les pèlerinages en Europe.

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook

saint Jacques-de-Compostelle ?

Depuis le IXe siècle un tombeau découvert mystérieusement est vénéré en Galice. Il a fait la réputation de Compostelle au point que beaucoup croient qu’il existe un saint Jacques-de-Compostelle comme il y a un François-d’Assise ou une Thérèse-de-Lisieux. C’est faux, saint Jacques est un Galiléen, pas un Galicien. Mais Compostelle a réussi à le faire sien grâce à des siècles d’un marketing réussi.

La Fondation David Parou Saint-Jacques s’efforce d’en comprendre les raisons et les mécanismes, du Moyen Age à nos jours et d’en mesurer les conséquences. La plus visible d’entre elles est un flux de pèlerins de plus en plus nombreux vers Compostelle sur des chemins dont quatre sont présentés comme « historiques ». L’étude de ce phénomène compostellan contemporain ouvre plusieurs champs de recherche que la Fondation a entrepris d’explorer.

Ce blog est une invitation à tous ceux qui « croisent saint Jacques ou des pèlerins » à partager leurs réflexions ou leurs recherches.

Denise Péricard-Méa

Denise Péricard-Méa

Docteur en histoire, spécialiste des cultes à saint Jacques et de Compostelle. Chercheur associé au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris (LAMOP), CNRS/Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Fondatrice et responsable scientifique de la Fondation David Parou Saint-Jacques, association privée de recherche sur les pèlerinages en Europe.

More Posts - Website

Follow Me:
Facebook