Des connaissances et des croyances figées depuis 1950

Grâce à ses relations avec l’Institut d’études galiciennes « Padre Sarmiento, » appartenant au Consejo Superior de Investigaciones Cientificas, la Fondation a retrouvé récemment le catalogue de l’exposition organisée à Compostelle en 1950 par Paul Guinard, directeur de l’Institut français de Madrid avec l’Institut galicien.

Ce catalogue est très intéressant. Il montre que, dès cette date, les bases du discours sur Compostelle sont posées. Les affirmations contemporaines sont non seulement en germe mais en entier dans ce catalogue. Tous les travaux postérieurs n’ont été que redites et paraphrases, jusqu’à la thèse de Denise Péricard-Méa dirigée par Bernard Guenée puis Claude Gauvard, professeurs à Paris I.

La Fondation se propose de publier sur la revue SaintJacquesInfo, ce catalogue et les textes des conférences données à l’occasion de cette exposition.

Dans l’attente de cette publication, les photos du livret de l’exposition sont présentées sur ce nouveau site proposé par la Fondation.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Itinéraires réels, chemins mythiques

La carte de Daniel Dervaux
La carte de Daniel Dervaux

On dit couramment qu’il y a quatre chemins pour aller à Compostelle. Ces chemins mythiques reposent sur des hypothèses fausses. Ils ont été imaginés à la fin du XIXe siècle et balisés à partir des années 1970. Ils reposent sur une mauvaise interprétation du dernier Livre du Codex Calixtinus. Mais ils ont été popularisés par une carte établie dans les années 1970 et datée de 1648. Très esthétique, elle fut longtemps vendue avec la référence des Musées nationaux. Elle a été reproduite un grand nombre de fois, souvent avec des cautions scientifiques mal informées. Elle a même été utilisée par le Monde de la Bible, n° 159, 2004, pour illustrer un article d’André Vauchez dont le renom appuie une légende trompeuse : « Datée de 1648, cette carte a été reprise et complétée par D. Derveaux vers 1970 d’après un fond de carte d’inspiration ancienne ».

L’étude des récits des voyageurs médiévaux qui ont traversé la France en direction de Compostelle permet de retrouver des itinéraires qui méritent, eux, le qualificatif d’historiques.  La carte ci-dessous, établie par Denise Péricard-Méa à partir de plusieurs récits du XVe siècle montre les itinéraires réellement suivis. Elle n’apporte pas de justification au postulat des quatre chemins historiques. La toponymie des chemins ou rue de Saint-Jacques confirme ce résultat (voir par exemple les rues Saint-Jacques de Marseille).

Carte d'itinéraires de pèlerins en France au XVe siècle
Itinéraires de pèlerins en France au XVe siècle

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website