Les faits et gestes de Béranger de Landore – 1322

Première édition en français
Le frère dominicain Béranger de Landore, ancien supérieur de l’Ordre fut nommé archevêque de Compostelle en 1317.
Il arriva en Galice seize mois après sa nomination, le 12 novembre 1318. Il fut reçu à Mellid par l’infant Felipe mais l’entrée dans Compostelle lui fut interdite car les habitants de la ville (soutenus par l’infant Felipe !) voulaient un autre archevêque. Sa vie est connue par les Hechos de Don Berenguel de Landoria arzobispo de Santiago, vraisemblablement rédigés vers 1322 par l’un des amis français ou par Aymerico de Anteiaco, trésorier de la cathédrale.
Ces Faits et gestes viennent d’être édités en français dans une traduction de Pablo Nogueira Santiago. Ils figurent dans l’ouvrage, Le Matamore, mythe, images et réalités, de Denise Péricard-Méa, auxéditions La Louveà Cahors.

Enluminure du premier folio du Tumbo B présentant les deux images de saint Jacques,
Enluminure du premier folio du Tumbo B présentant les deux images de saint Jacques, apôtre en gloire et pourfendeur des opposants à Béranger de Landore

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Un Français à l’origine de l’année jubilaire à Compostelle ?

Il semble possible que l’instauration de cette année jubilaire soit le fait de l’archevêque français Béranger de Landore. Porté sur le siège de Compostelle par le pape en 1318, il dut lutter en armes pendant quatre ans pour prendre possession de sa cathédrale. Il y entra le 16 juillet 1322. Après avoir fait exécuter les principaux meneurs, il accorda pardons et absolutions aux anciens rebelles et décida que le jour de saint Jacques « serait bon pour tous ». Or, il se trouve que, cette année 1322, le 25 juillet tombait un dimanche et ce jour-là Béranger, dit son biographe, « célébra avec une grande dévotion sa première messe solennelle sur l’autel du très saint apôtre ».
Il apparaît donc comme très plausible que Béranger ait été le fondateur de cette première année jubilaire à Compostelle qui aurait ainsi perpétué le souvenir de ce dimanche faste 25 juillet 1322 où il fit son entrée solennelle dans la cathédrale.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website