Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial

Pourquoi et comment les chemins de Compostelle en France ont-ils été inscrits au Patrimoine mondial ?

Ce livre apporte un nouveau regard sur l’histoire contemporaine. Il ouvre de nouvelles perspectives pour la mise en valeur de monuments qui ont été indument associés à ces chemins.

Auteurs Denise Péricard-Méa, Louis Mollaret, éd. La Louve, janv. 2010, ISBN 978-2-916488-34-9, commander.

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website

Valcabrère, nouvelle interprétation d’un chapiteau

Un chapiteau incompris

L’attention a été appelée récemment sur la basilique de Valcabrère (Haute-Garonne) où a été apposée une plaque rappelant son inscription au Patrimoine mondial  » au titre des chemins de Compostelle « .
Le rédacteur du dossier d’inscription, même très prudemment, cherche à justifier la demande par la description du chapiteau qui surmonte, au portail, la statue-colonne dite de sainte Hélène :
« Le chapiteau représente un voyageur ou un pèlerin, inspiré par un ange et qui invite une femme également en tenue de voyage, à monter sur un cheval. Tous deux sont munis de la panetière des pèlerins ».
Malgré la prudence, le mot pèlerin apparaissant deux fois n’a pas manqué de faire penser à Compostelle entrainant la  conclusion en forme de  » Y [les pèlerins] passaient par là « , justifiant l’inscription.
Plus prudent, le rédacteur du site Internet de la cathédrale de Saint-Bertrand de Comminges présente « une femme s’apprêtant à monter le cheval que lui présente un serviteur barbu armé d’un bâton portant un tonnelet. Derrière eux apparaît un ange dans les feuillages. Il semble encourager les deux voyageurs. S’agit-il de pèlerins ? L’un et l’autre portent une panetière en sautoir ».

Denise Péricard-Méa propose l’interprétation suivante
Dans la mesure où les trois autres chapiteaux surmontant les trois saints, Etienne, Just et Pasteur, représentent leur martyre, ne peut-on voir tout simplement dans celui-ci le départ de sainte Hélène pour Valcabrère, avertie par un ange qu’elle devait y apporter la relique de la Vraie Croix dont fut dotée l’église ?

Toute personne qui pourrait contribuer à enrichir cette interprétation serait la bienvenue.

En savoir plus sur Valcabrère et voir une galerie d’images

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

More Posts - Website