Un Français à l’origine de l’année jubilaire à Compostelle ?

Il semble possible que l’instauration de cette année jubilaire soit le fait de l’archevêque français Béranger de Landore. Porté sur le siège de Compostelle par le pape en 1318, il dut lutter en armes pendant quatre ans pour prendre possession de sa cathédrale. Il y entra le 16 juillet 1322. Après avoir fait exécuter les principaux meneurs, il accorda pardons et absolutions aux anciens rebelles et décida que le jour de saint Jacques « serait bon pour tous ». Or, il se trouve que, cette année 1322, le 25 juillet tombait un dimanche et ce jour-là Béranger, dit son biographe, « célébra avec une grande dévotion sa première messe solennelle sur l’autel du très saint apôtre ».
Il apparaît donc comme très plausible que Béranger ait été le fondateur de cette première année jubilaire à Compostelle qui aurait ainsi perpétué le souvenir de ce dimanche faste 25 juillet 1322 où il fit son entrée solennelle dans la cathédrale.


Publié par

Louis Mollaret

X 1954, Président fondateur de l'Union jacquaire (2000-2003) et de la Fondation David Parou Saint-Jacques, depuis 2002.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *